L’apprentissage de la lecture est l’un des grands enjeux de la classe de CP. Mais pas de panique! Apprendre à lire est un processus progressif qui se consolidera tout au long des trois années qui constituent le cycle 2, autrement dit jusqu’à la fin du CE2. 

Cet apprentissage peut être grandement facilité en agissant sur certains aspects affectifs et sociaux de l’environnement de l’enfant. 

Éveiller le désir d’apprendre

Pour la lecture comme pour tout autre apprentissage, l’enfant a besoin de:

  • se sentir en confiance: l’erreur est permise, il n’y a pas d’échec mais que des erreurs à corriger.

Même si tu te trompes, ce n’est pas grave, cela ne change pas qui tu es et on t’aimera toujours autant.

  • être encouragé dans ses expériences : un enfant est curieux de nature, laissons s’exprimer cette curiosité!
  • être valorisé dans ses compétences : partez de ce qu’il aime, ce dans quoi il excelle, notez les compétences dont il fait preuve et transférez-les à d’autres domaines.

Attention de ne pas projeter ses propres difficultés sur l’enfant car il perçoit vos émotions et les intériorise. Si le domaine d’apprentissage en question est sensible pour vous, passez la main.

apprentissage lecture

Donner à l’enfant l’envie de lire en…

  • lisant soi-même : si notre enfant nous voit lire et voit que nous y prenons plaisir, il va s’intéresser à la lecture et la percevoir comme quelque chose de positif.
  • lui lisant des histoires à tout âge, même quand il saura déjà lire. Ne pas hésiter à théatraliser, jouer des personnages, faire des bruits. S’il rit, c’est qu’il est attentif, c’est gagné! De plus si les séances de lecture s’avèrent être des moments de partage d’affection (câlins), son envie de lire n’en sera que plus grande.
  • utilisant tout support de lecture : emballages de produits alimentaires, affiche publicitaire… Tout peut être prétexte à lire quelques mots. Et surtout pas de censure dans le choix des livres: BD, romans, mangas… Il n’y a pas de « vrais livres » ou de « faux livres », ce sont tous des livres, point!

Faire de la lecture un moment de plaisir

En plus de lui montrer l’exemple à la maison en lisant vous-mêmes, fréquenter les bibliothèques peut aussi être un bon moyen de donner envie de lire à vos enfants. Voir d’autres enfants prendre plaisir à la lecture de façon ludique, dans un endroit confortablement aménagé qui leur est dédié, lui donnera forcément envie de goûter lui aussi à ce plaisir.

Et pourquoi pas s’aménager à la maison des petits moments spécialement dédiés à la lecture. Un bon moment en famille en perspective!

Lire l’article Reconnaître et combler ses besoins

Montrer l’utilité de la lecture, lui donner du sens

Montrez aux enfants que nous avons besoin de savoir lire à tout moment dans notre vie quotidienne. Vous pouvez démontrer l’utilité de la lecture par le jeu : imaginez que vous ne sachiez pas lire et au cours de la journée parlez de toutes les difficultés que cela vous poserait.

Mais la lecture, c’est aussi et surtout la clé de tout autre apprentissage. C’est une ouverture illimitée sur le monde et sur les autres, sur d’autres façons de vivre, de faire, de penser.

La lecture nous permet d’exercer notre imagination, de voyager sans bouger. C’est un plaisir dont on aurait tort de se passer !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  

4 thoughts on “Favoriser l’apprentissage de la lecture”

  1. Et oui l’apprentissage de la lecture, un grand moment dans le parcours d’un enfant ! Mon petit garçon vient justement de rentrer en CP ! Depuis tout petit nous passons des moments de complicité chaque jour avec les livres qu’il emprunte à la bibliothèque… mais pour l’instant la lecture ne l’attire pas vraiment… Je crois qu’il aime trop ces instants de partage 🙂 et l’idée de se retrouver seul avec son livre ne l’attire pas vraiment pour le moment… je parviens quand même à l’inspirer en faisant des petits jeux. Voici l’un de ses préférés :
    Je m’amuse à écrire le nom d’un objet ou meuble de la maison. Il déchiffre le mot, va à l’endroit indiqué puis un autre petit papier s’y trouve et lui indique un autre endroit… jusqu’au bravo final ! Une sorte de mini-jeu de pistes de quelques minutes qu’il adore !
    Merci pour ton article plein de petites astuces !

    1. Bonjour Aurélie,
      Merci pour l’intérêt que tu portes à mon blog et pour le partage de ton expérience. Je comprends tout à fait que ton petit garçon n’ait aucune envie de voir disparaître ces moments de complicité très importants pour lui. C’est justement la raison pour laquelle il est vivement conseillé de continuer à faire la lecture pour son enfant même lorsqu’il saura lire tout seul.
      Super ton jeu de piste ! Pourquoi ne pas cacher au bout du parcours son nounours préféré ou tout autre objet “surprise” ? Enthousiasme garanti !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *







RECEVEZ L'E-BOOK  APPROCHER LE DEVELOPPEMENT PERSONNEL AVEC LES ENFANTS PAR LES MOTS